TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

Rejoignez inscrits. Cela ne vous fera pas quitter cette page Ce site francophone spécialisé soudage pour tous les soudeurs débutants ou chevronnés, amateurs ou professionnels. Ce site web est créé par des professionnels du soudage dont certains depuis maintenant plus de 40 ans de métier , administré, géré et animé par différents professionnels du soudage et de la métallurgie.

Nom: codap gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:33.82 Megabytes

Bien que les administrateurs et les modérateurs de Les Forums spécialisés du site Soudeurs.

Ceux-ci expriment uniquement les opinions de leur auteur. Les propriétaires de Les Forums spécialisés du site Soudeurs.

PDF_Documents exercices corrigés

Ils ne sauraient être considérés comme responsables du contenu des messages dont ils ne sont pas les auteurs. En acceptant ces règles, vous vous engagez à n'écrire aucun message à caractère obscène, vulgaire, discriminatoire, menaçant, diffamatoire, injurieux ou contraire aux lois et règlements en vigueur. Vous autorisez les propriétaires de Les Forums spécialisés du site Soudeurs. J'ai lu les règles du forum et j'accepte de les respecter. Accepter les emails et newsletters envoyés par les administrateurs du site.

Partie F - Fabrication : Les prescriptions de cette partie concernent les dispositions relatives aux oprations de dcoupage, formage, assemblage, soudage, dudgeonnage, traitements thermiques, etc. Partie I - Contrles et Inspection : Cette Partie concernent les oprations effectuer pour vrifier que lensemble des prescriptions de la prsente Division sont bien t observes et donc que la qualit de lappareil ralis assure la scurit dexploitation attendue.

Ces rgles ont pour but de prvenir la dfaillance de lappareil sous leffet des sollicitations auxquelles il sera soumis en service. La prsente Division sappliquant des appareils de toutes dimensions soumis des sollicitations trs diverses, les rgles de la prsente Division ont ncessairement une porte trs gnrale et leur seule observation peut, dans certains cas, ne pas tre suffisante ; les dispositions complmentaires ncessaires doivent alors tre mises en uvre en accord avec les parties concernes.

Les dfinitions dtailles de ces modes de dfaillance sont donnes en Annexe GA1. Les principaux modes de dfaillance dus des sollicitations cycliques sont les suivants : Dformation plastique progressive, Fatigue sous dformations lastiques fatigue nombre de cycles moyen et lev ou sous dformations lasto-plastiques plasticit alterne, fatigue nombre de cycles faible , Fatigue favorise par lenvironnement.

Pour les besoins notamment du calcul, la prsente Division fait aussi appelle une classification des modes de dfaillance en modes de type primaire ou de type secondaire.

Les modes de dfaillance de type primaire sont les modes pour lesquels la dfaillance rsulte de lapplication ou du maintien dune sollicitation dintensit donne : Rupture fragile. Dformation excessive et instabilit plastique Eclatement. Instabilit lastique Flambage. Les principaux modes de dfaillance court terme cest--dire les modes de dfaillance rsultant de lapplication de chargements non cycliques qui conduisent la dfaillance immdiate sont les suivants : Rupture fragile, Dformation excessive et instabilit plastique Eclatement , Rupture ductile fissuration ou dchirure ductile due des dformations locales excessives , Fuite au niveau des joints du fait de dformations excessives, Instabilit lastique Flambage.

Les modes de dfaillance de type secondaire sont les modes pour lesquels la dfaillance rsulte de la variation rpte des sollicitations : Dformation plastique progressive.

Fatigue sous dformations lastiques fatigue nombre de cycles moyen et lev ou sous dformations lasto-plastiques plasticit alterne, fatigue nombre de cycles faible.

Les dfinitions dtailles de ces dfaillance sont donnes en Annexe GA1.

Les principaux modes de dfaillance long terme cest--dire les modes de dfaillance rsultant de lapplication de chargements non cycliques qui conduisent une dfaillance diffre sont les suivants : Fluage : Rupture par fluage ; dformations excessives au niveau des assemblages Les modes de dfaillance couverts par la prsente Division sont dfinis et analyss en Annexe GA3 et en C1. Pour les Appareils Catalogue, il appartient au Fabricant de fixer les conditions de service et donc de dterminer les contraintes que peuvent subir les appareils durant leur vie.

Il fixe les limites dexploitation et doit en informer le destinataire de lappareil voir I1. Pour les Appareils Spcifiques, ce choix ne peut, le plus souvent, tre fait par lapplication de rgles simples en raison du grand nombre de paramtres prendre en compte, dont certains sont de la seule comptence du Donneur dordre.

En ce qui concerne par exemple les risques de corrosion, ils peuvent survenir la suite des : variations de concentration, de temprature et de potentiel doxydo-rduction du fluide, ainsi que les modifications possibles de sa composition, la prsence dimpurets, Pour les Appareils Spcifiques, le Donneur dordre, sous sa responsabilit, doit donc communiquer au Fabricant toutes les informations ncessaires la connaissance de ces sollicitations.

Pour les Appareils Catalogue, il est de la responsabilit du Fabricant de dfinir les sollicitations prises en compte et den informer le Client voir aussi I1. A chaque catgorie de construction est associe un certain niveau de svrit de lensemble des prescriptions de la prsente Division applicables un appareil donn ; ce niveau dcrot dune catgorie la suivante dans lordre : A, B1, B2, C.

Ce niveau de svrit concerne notamment : la limitation demploi de certains matriaux, les modalits dapprovisionnement et de contrle des produits, les valeurs de la contrainte nominale de calcul f et du coefficient de soudure z pour une situation normale de service, la conception des formes et des assemblages souds, les oprations de fabrication, les contrles effectuer en cours et en fin de fabrication, les modalits dInspection.

Lorsque le choix des matriaux est de la seule comptence du Donneur dordre, le Fabricant doit vrifier que le choix est compatible avec les exigences de la prsente Division.

Menu de navigation

Cette connaissance pralable des sollicitations doit porter sur : leur nature, leur intensit, leur caractre, statique ou variable dans le temps, les circonstances dans lesquelles elles sexercent conditions normales de service, conditions exceptionnelles de service, essais de rsistance , Si un appareil est constitu de plusieurs enceintes, chacune peut relever de catgories de construction diffrentes ; les lments communs deux enceintes relvent alors de la catgorie de construction la plus contraignante des deux.

En fonction des diffrentes rglementations auxquelles un appareil est susceptible de devoir rpondre, les Annexes GA4 et suivantes proposent diffrentes mthodologies ou procdures permettant de slectionner une catgorie de construction. CODAP Division 1 Partie G - GNRALITS Lorsque ces mthodologies ou ces procdures sappuient sur diffrentes listes de critres regroupant les facteurs potentiels de dfaillance auxquels lappareil pression peut tre soumis durant sa vie et les consquences dune dfaillance ventuelle, ces listes de critres ne sont pas limitatives et peut tre compltes par des analyses plus dtailles.

Dans le cas dAppareils Spcifiques, lapplication de ces mthodologies ou de ces procdures est de la responsabilit du Donneur dordre qui devra prciser la catgorie de construction retenue lors de lappel doffres. Dans le cas dAppareils Catalogue conus pour des conditions dexploitation prcises mais destins des Clients non connus, lapplication de ces mthodologies ou de ces procdure est de la responsabilit du Fabricant qui devra spcifier, dans le document dfinissant ces appareils, la catgorie de construction retenue et les donnes utilises cet effet.

Codap 2005 Division 2

Le Donneur dordre ou le Fabricant peut toujours retenir une catgorie de construction suprieure celle dtermine par application des mthodologies ou des procdures dfinies ci-dessus. Ce dernier, dans la plupart des cas, dfinit aussi la conception gnrale de lappareil.

Ces appareils sont en gnral construits lunit mais peuvent tre aussi construits en srie. Ces appareils peuvent tre construits lunit ou en srie. Il convient notamment que les caractristiques minimales requises relatives la tnacit des matriaux soient spcifies. La prvention de ces modes de dfaillance, qui doivent tre pris en compte pour toutes les situations de lappareil, est lobjet principal des rgles de calcul de la prsente Division. La notion de dformation plastique excessive sapplique aux dimensions densemble de lappareil diamtres, longueurs, angles,.

La dfinition du seuil de chargement qui lui correspond se rfre ltat limite plastique obtenu avec un matriau lastique parfaitement plastique.

Dans cet tat, des sections ou des rgions entires de lappareil sont totalement plastifies, et aucun accroissement de chargement audel de ce seuil nest possible pour ce matriau fictif. La grandeur mcanique reprsentative de la rsistance du matriau la dformation excessive est sa limite dlasticit.

Linstabilit plastique se manifeste sous chargement croissant lorsque, aprs dveloppement dune plastification importante, le renforcement du matriau rel par crouissage nest plus suffisant pour compenser la rduction de section quengendre la dformation plastique.

Elle conduit la rupture par striction.

CODAP. Code de Construction des Appareils à Pression non soumis à l action de la flamme

La grandeur mcanique reprsentative de la rsistance du matriau linstabilit plastique est sa rsistance la traction. La prvention des deux modes de dfaillance est assure au moyen des mmes rgles de dimensionnement, par le biais de la notion de contrainte nominale, qui introduit, explicitement ou implicitement, une marge de scurit suffisante par rapport la limite dlasticit et par rapport la rsistance la traction.

Des dformations plastiques locales restant suffisamment confines pour exclure tout risque de ruine, sont permises par les rgles de conception couvrant les modes de dfaillance par dformation excessive et instabilit plastique, sous rserve que le matriau de base et les zones soudes aient une capacit de dformation plastique suffisante.

Cette exigence est couverte lorsque les rgles relatives la ductilit du matriau de base allongement rupture , la ralisation des joints souds et aux essais destructifs des joints souds sont respectes. Cependant, certaines exigences fonctionnelles, comme par exemple ltanchit, les limites de dformations, lassise des joints, etc. Ce mode de dfaillance est prendre en compte pour toutes les conditions de chargement dun rcipient soumis des contraintes de compression.

Afin de prvenir cette dfaillance, on doit vrifier que les sollicitations appliques nexcdent pas les sollicitations de mme nature, affectes dun coefficient de scurit, qui entraneraient la ruine. La mthode utilise doit prendre en compte les imperfections gomtriques ventuelles, dans les limites des valeurs permises par la prsente Division. Il convient de ne prendre en compte ces modes de dfaillance que dans les conditions de service.

Elle se traduit par une croissance cumulative de la dformation sous laction de ces variations rptes. Dans le cas o un risque de dfaillance par instabilit existe, la dformation plastique progressive a un effet aggravant sur ce risque.